Postures

 

 

 

L'iconographie bouddhiste comprend différents mudrâ, gestes canoniques symbolisés par une attitude de Bouddha.

Le Buddha assis

Le Buddha assis "western style"
Le Buddha debout
Le Buddha debout en marche
Le Buddha allongé


 

 

 

1) Le Buddha assisgo to top

Assis en tailleur, jambes croisées et mains jointes sur les genoux, Bouddha se livre à la méditation. Cette représentation évoque la position dite du lotus, qui a été celle de Bouddha sous l'arbre de l'éveil, avant qu'il n'accède à l'illumination. C'est l'une des images les plus récurrentes de l'iconographie bouddhique, sans doute en raison du sentiment de paix et de quiétude qu'elle diffuse.

Adamantine Posture (or diamond or full-lotus) with tightly crossed legs, so that the soles of both feet are visible.

 

 

 

 

2) Le Buddha assis western stylego to top


 

 

 

 

3) Le Buddha deboutgo to top

exécutant le geste de l'absence de crainte (abhaya mudrâ), parfois avec les deux mains selon une iconographie développée par les sculpteurs de l'école de Dvâravatï et ultérieurement considéré comme le Bouddha apaisant les flots.

 

 

 

 

4) Le Buddha en marchego to top

La représentation d'un Bouddha dont tout le corps est en mouvement apparaît essentiellement en Thaïlande, alors que la plupart des pays d'Asie se contentent de suggérer la marche par la position de la tête. Sans doute s'agit-il d'une évocation des premiers temps du bouddhisme, lorsque la foi s'accompagnait de longues pérégrinations. Cette représentation d'un Bouddha en marche illustre ainsi l'importance centrale que le bouddhisme méridional n'a cessé d'accorder au moine-mendiant.

 

 

 

 

 

5) Le Buddha allongégo to top

La représentation de Bouddha allongé évoque les derniers instants de Bouddha. Couché sur le côté droit, au pied d'un bosquet, il entre dans le nirvana. Délivré à jamais du cycle des renaissances, il laisse transparaître une étonnante sérénité, symbole de cet état indéfinissable auquel il vient d'accéder.

 

 


 

 

go to top