Bouquins et Vidéos
Bouddhisme et Philo

 

L'Esprit du Tibet
Le Moine et le philosophe
L'Infini dans la paume de la main

Plaidoyer pour le bonheur
Etincelles d'éveil
Méditation
Tao-tö King

 

 

L'Esprit du Tibet
La vie et le monde de Dilgo Khyentsé, maître spirituel
de Matthieu Ricard, Sa Sainteté le Dalaï-Lama (Préface)
« Khyentsé Rinpoché était un modèle pour tous les héritiers de la doctrine bouddhiste, et l'on ferait une grave erreur en se contentant d'admirer ses connaissances, sa sagesse et son accomplissement extraordinaire sans essayer de suivre son exemple et d'acquérir des qualités semblables aux siennes. Les enseignements du Bouddha peuvent apporter énormément à tous les êtres, non seulement à ceux qui y consacrent entièrement leur vie, mais également à ceux qui mènent une vie de famille. Nous tous, nous devons faire de notre mieux pour les mettre en pratique et suivre les traces des grands maîtres. » - Sa Sainteté le Dalaï-Lamago to top

Le Moine et le philosophe
Un père et son fils débattent du sens de la vie
de Jean-François Revel, Matthieu Ricard
Après un début prometteur de carrière scientifique, Matthieu Ricard s'est installé en Asie, est devenu moine bouddhiste en 1978 et interprète du Dalaï-lama en 1989 (voir L'Infini dans la paume de la main). De quoi étonner et perturber son père, Jean-François Revel, philosophe, journaliste, polémiste et athée déclaré. Cependant, le père et le fils n'ont pas perdu le contact et, en 1996, dans des circonstances propices à un dialogue authentique et profond, ils ont décidé de confronter leurs approches de la vie. (Sorti en 1997, le texte a été revu par les auteurs pour l'édition de poche.) Dans ce débat intense, de multiples thèmes sont abordés, de la spiritualité à la notion de progrès, en passant par la foi, la nature de l'esprit, la mort, la psychanalyse et la politique (notamment dans le contexte du martyre du peuple tibétain). Si le philosophe reste sceptique quant à la métaphysique proposée par le bouddhisme, il admire fort sa sagesse, arrivant "à point nommé" pour l'Occident, qui "a triomphé dans la science, mais n'a plus ni sagesse ni morale qui soient plausibles"go to top

   

L'Infini dans la paume de la main : Du Big Bang à l'Eveil

 de Matthieu Ricard, Trinh Xuan Thuan
Dans la lignée des rencontres de plus en plus fréquentes entre science et spiritualité, ce livre est le dialogue entre Matthieu Ricard, chercheur en biologie devenu moine bouddhiste (voir Le Moine et le Philosophe), et l'astrophysicien Trinh Xuan Thuan, né à Hanoï en 1948, auteur de plusieurs ouvrages de vulgarisation scientifique, dont Le Chaos et l'Harmonie (1998). S'étant développés tous deux dans un climat d'effervescence intellectuelle, c'est avec ardeur et ouverture qu'ils comparent leurs points de vue sur le temps, la matière, la conscience, les rapports entre le corps et l'esprit, la méditation et l'action, la science et l'éthique... Le cheminement dans le livre est orienté par l'énoncé, au début des dix-neuf chapitres et dans la table des matières, par des questions qui sous-tendent la pensée. Autres outils fort utiles au profane : un glossaire des mots scientifiques et un autre des termes bouddhistes. L'ensemble répond à une double intention : montrer comment le bouddhisme peut "offrir un cadre de pensée et d'action cohérent pour notre temps", et "situer la place de la science dans une conception plus vaste de la vie"go to top

Plaidoyer pour le bonheur

 de Matthieu Ricard

Après le succès du «Moine et le Philosophe», l’ambassadeur le plus populaire et le plus reconnu du bouddhisme en France se penche sur un sujet qui nous concerne tous: le bonheur.
Nous aspirons tous au bonheur, mais comment le trouver, le retenir, et même le définir? À cette question philosophique par excellence, traitée entre pessimisme et raillerie par la pensée occidentale, Matthieu Ricard apporte la réponse du bouddhisme: une réponse apaisante, optimiste, et accessible à tous.
Riche de sa double culture, de son expérience de moine, de sa fréquentation des plus grands sages, de sa connaissance des textes sacrés, aussi bien que de la souffrance des hommes, Matthieu Ricard offre dans ce livre une alternative précieuse à nos individualismes en mal de repères. Il examine point par point les facteurs extérieurs et intérieurs qui renforcent ou diminuent notre satisfaction profonde: l’amour et la bonté, mais aussi la haine et la jalousie; la joie et la tristesse, mais aussi l’optimisme et le pessimisme, la compassion ou l’égoïsme…
Un essai passionnant qui, à travers l’enseignement bouddhiste, montre à chacun le chemin du bonheur authentique, et les moyens de l’atteindre.
go to top

   
 

Etincelles d'éveilgo to top
de Sogyal Rinpoché

 

Méditationgo to top
de Sogyal Rinpoché

Tao-tö Kinggo to top
de Lao-tseu
Liou Kia-hway (Traduction)
Le Tao-tö king, « livre sacré de la Voie et de la Vertu » réconcilie les deux principes universels opposés : le yin, principe féminin, lunaire, froid, obscur qui représente la passivité, et le yang, principe masculin, qui représente l'énergie solaire, la lumière, la chaleur, le positif. De leur équilibre et de leur alternance naissent tous les phénomènes de la nature, régis par un principe suprême, le Tao. « Tout le monde tient le beau pour le beau, c'est en cela que réside sa laideur. Tout le monde tient le bien pour le bien, c'est en cela que réside son mal. »  Le texte fondateur du taoïsme.

Le Palais des Arcs-en-cielgo to top
de Tendzin Tcheudrak
Gilles Van Grasdorff (Propos recueillis par ...)
Les paroles de Tendzin Tcheudrak suivent le fil d'une vie hors du commun, mêlée au destin d'un peuple qu'on a voulu tuer. A travers les tribulations d'un enfant moine dans le Tibet des années 20 et 30, c'est toute une culture qui nous est contée. Sans jamais se départir de la compassion à laquelle il a voué sa vie, Tendzin Tcheudrak, qui est allé jusqu'à soigner ses tortionnaires, livre, avec cet ouvrage préfacé par le Dalaï-Lama, un incroyable message d'amour et de liberté, en même temps qu'une leçon magistrale de résistance spirituelle.
Après plus de vingt ans de souffrances inouïes infligées par ses geôliers chinois,Tendzin Tcheudrak choisit de quitter son Tibet natal en 1980. Il s'exila en Inde et reprit auprès du Dalaï-Lama ses fonctions de médecin personnel, tout en ressuscitant la grande tradition médicale tibétaine dont il fut le maître incontesté. Dans ces mémoires, c'est toute une culture forte en couleurs qui nous est contée à travers les tribulations d'un enfant moine dans le Tibet des années 30 ; le parcours d'un étudiant et d'un médecin à Lhassa évoque une autre vision de la vie, éclairée par le dharma bouddhiste, et un savoir thérapeutique unique au monde ; enfin, le récit des atrocités commises par les Chinois constitue un témoignage saisissant sur l'un des crimes les plus effroyables du XXe siècle. Disparu récemment, Tendzin Tcheudrak, qui est allé jusqu'à soigner ses tortionnaires, nous transmet un message d'amour et de liberté en même temps qu'une leçon magistrale de résistance spirituelle.